LE SECTEUR DU BÂTIMENT

SPÉCIAL COVID-19

Suite à un effondrement de 75% de l’activité pour le secteur du bâtiment au mois de mars, des recherches de solutions se mettent en place dans le but d’aider progressivement à la reprise et au lissage de l’activité. Parmi elles, la diffusion du Guide officiel de l’OPPBTP ou encore les modifications apportées à l’ordonnance du 25 mars 2020 sur les délais d’instructions notamment…


Dès le début du mois d’avril, a été diffusé le « Guide de préconisations de sécurité sanitaires pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus covid-19 » par l’OPPBTP (Organisme Professionnel Prévention Bâtiment Travaux Publics). Le texte est paru après avoir été validé par les Ministères du Travail et des Solidarités et de la Santé, dans le but de lister l’ensemble des mesures à prendre pour garantir la sécurité sanitaire des salariés du BTP en cas de reprise d’activité de l’entreprise.
Le 10 avril, le Guide est reparu modifié suite à l’Avis de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament au sujet de l’usage de masques alternatifs en tissu. Cet avis précise l’existence de deux catégories de masques tissus dont les performances varient et se mesurent en fonction de leur capacité de filtration. Il spécifie leur usage selon les situations professionnelles rencontrées, en compléments des gestes barrières et distances interpersonnelles à respecter. La nouvelle version a été validée par les Ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Ville et du Logement, des Solidarités et de la Santé, et du Travail.

Une autre initiative dont l’objectif est de faciliter la reprise du secteur, a été celle de la CAPEB, par sa demande officielle au Ministre Julien de Denormandie de revenir sur l’ordonnance du 25 mars 2020, portant sur les délais d’instructions et les délais de recours échus. Une requête qui incluait la participation de la filière aux décisions finales, et qui été retenue, puisqu’une nouvelle ordonnance entendue le 15 avril dernier en Conseil des Ministres permet de maintenir des délais plus courts qu’initialement présentés, en vue de débloquer conséquemment et plus rapidement les chaînes administratives de décisions et d’exécutions qui s’en suivent.

Malgré les efforts bien plus nombreux que ces deux exemples en date, c’est une chute de la croissance qui est observée pour le secteur du bâtiment sur la période du 1er trimestre 2020, avec près de 80% des entreprises qui étaient encore à l’arrêt en ce début de mois d’avril. Ces dernières pourront encore compter sur le Fonds d’aide d’1 milliard d’euros débloqué par le Gouvernement pour le mois d’avril.

GUIDE DES PRÉCONISATIONS DE SÉCURITÉ SANITAIRE

Inscription Newsletter

Être rappelé